Post Image

On trouve partout des sites de retouches automatiques, des conseils “en veux-tu, en voilà” pour retoucher ses images sois-même. Ces sites ne proposent en général que du recadrage, des réglages de luminosité voire quelques filtres fantaisistes. Pas de retouches sélectives des couleurs, pas de possibilité d’imbrication et on vous demandera probablement de télécharger vos images au format jpeg… Quant au conseils d’experts pour le faire soi-même ils partent sans aucun doute d’une bonne intention mais qu’on ne s’y trompe pas, la retouche photo est un métier à part entière.
Dans le domaine de la photo immobilière et d’architecture on ne dispose pas toujours des conditions les plus avantageuses lors de la prise de vue; les impératifs de la promotion ne sont pas toujours compatibles avec ceux du photographe. Quelques exemples…

AVANT
APRES

Mais le temps est gris !

Prenons l’exemple de la photo d’un immeuble prise par une journée grise sans relief. On pourra en deux clics de souris remplacer un ciel gris par un beau ciel bleu mais l’ambiance lumineuse générale de la photo restera celle d’une journée grise. Et malgré tout le talent et le temps que le photographe passera à retoucher le reste de l’image, il n’arrivera pas à retrouver l’atmosphère d’une journée un tant soit peu ensoleillée; il suffit parfois d’attendre quelques heures ou une journée pour obtenir ce petit supplément de lumière qui distingue une image terne d’une image qui fait vendre.

Mais la contruction n’est pas terminée !

Parfois on se trouve obligé de photographier des bâtiments dont la construction n’est pas totalement terminée ou dont les aménagements extérieurs ne sont encore qu’un rêve dans l’esprit du jardinier. Il ne s’agit pas ici de tromper le futur acquéreur sur l’aspect du bien mais plutôt d’exécuter un bon en avant dans le temps pour montrer le bâtiment dans son environnement final. Quant au conditions météorologiques on n’a parfois d’autres choix que de “faire avec”… Sur ce dernier point je conseillerais cependant toujours d’attendre le moment le plus favorable en ce qui concerne la lumière.

AVANT
APRES

Ce qui a été fait

| Shoot en format brut (RAW) afin de conserver les données brutes d’exposition pour plus de possibilités de réglages en post-production
| Redressement des perspectives, toujours (ou presque) réalisable numériquement il est cependant préférable d’utiliser un objectif à bascule et décentrement pour conserver une qualité optique maximale dans l’image finale (résolution, piqué,…) comme le Canon 24mm TS-E par exemple
| Equilibrage des ombres et hautes lumières, dans ce cas-ci récupération d’un léger contre-jour.
| Installation d’une pelouse

Partager
Suivant
The ultimate guide to proper use of animation